À propos des pneus d'hiver

Voici un video tourné par l'équipe de JE avec un expert recommandés par l'APA qui fait le tour des principales caractéristiques d'un pneu d'hiver.

Lorsque vous avez pris possession de votre véhicule, il était probablement équipé de pneus quatre saisons. Si vous avez roulé avec ces pneus pendant deux ou trois ans, ils ne suffisent probablement plus à la tâche en hiver. Même neuf, un pneu quatre saisons n’égalera pas le rendement dans la neige fondante et sur la glace d’un pneu spécialement conçu pour l’hiver. Au Québec, les pneus d'hiver sont obligatoires pour les automobiles, fourgonnettes et véhicules utilitaires sport depuis 2008.
 

Voici ce que vous devez savoir avant d’acheter des pneus d’hiver

La profondeur de la sculpture

La profondeur minimale de la sculpture de la bande de roulement dont vous avez besoin au début de l’hiver est de 6/32” (4.8 millimètres). Pour avoir une idée approximative, prenez une pièce traditionnelle de 25 cents et enfoncez-la du côté du nez du caribou dans la partie la plus profonde de la sculpture. Le bout du nez doit être complètement couvert; sinon, la sculpture n’est pas assez profonde pour affronter l’hiver.

La pression de gonflage

La pression de gonflage des pneus affecte fortement le comportement d'un véhicule. Vérifiez la pression chaque mois, sauf par temps très froid car les valves peuvent geler. Il est important de régler la pression en automne parce que la baisse des températures provoque une diminution marquée de la pression: un pneu perd 1,7 lb/po2 (0,12 bar) de pression pour chaque baisse de température de 10°C. Si vous ne connaissez pas la pression idéale pour vos pneus, cherchez l’étiquette jaune apposée par le fabricant de votre véhicule dans le montant de la portière, le coffre à gants ou le compartiment de la console; le manuel du propriétaire contient aussi cette information. N’oubliez pas de vérifier la roue de secours. Le pneu de la roue de secours de taille réduite qui se trouve dans le coffre de la majorité des voitures doit avoir une pression deux fois plus élevée que celle des autres pneus; il n'a probablement pas été vérifié depuis le jour où votre véhicule a quitté l'usine!

Sur quelles roues poser les pneus d’hiver?

Sur la majorité des véhicules, les pneus d’hiver sont posés aux quatre roues. Si vous posez deux pneus d’hiver sur un véhicule à traction avant, ce dernier devient instable et déséquilibré, que les pneus soient posés sur les roues motrices ou non. La même chose s’applique aux véhicules à quatre roues motrices. Les véhicules à traction arrière bénéficient aussi de la pose de quatre pneus d'hiver, car cela hausse leur performance au freinage et le contrôle de leur direction. Si vous possédez un véhicule et ne voulez pas débourser davantage pour acheter des pneus d’hiver, envisagez l’achat de pneus quatre saisons utilisables à l’année.

Les pneus d’hiver posés seulement à l’arrière ne sont acceptables que sur les camionnettes (pickup) à deux roues motrices, mais il est préférable d’en poser quatre.

Pneus d’hiver ou quatre saisons ?

Les pneus quatre saisons conviennent dans les endroits qui ont des hivers doux comme le sud de l’Ontario, particulièrement quand le pneu est neuf. La meilleure manière de prendre une décision est d’analyser votre expérience antérieure comme propriétaire de véhicule. Si vous prévoyez conserver votre véhicule plus de trois ans, l’achat de pneus d’hiver vaut la peine car ils remplacent les pneus quatre saisons que vous auriez à acheter de toute manière après trois ans.

Pourquoi utiliser des pneus d'hiver?

Le pneu d’hiver est fait d’une gomme de caoutchouc plus tendre et plus spongieuse qui adhère mieux à la chaussée par temps froid. C’est pourquoi il faut ôter les pneus d’hiver en été pour éviter de les user. Le type de gomme utilisé dans les pneus d’été durcit à 10 degrés Celsius. Un pneu quatre saisons demeurera souple jusqu’à -10° Celsius tandis que la gomme d’un pneu d’hiver doit demeurer souple jusqu’à -30°C.

La rainure du pneu est plus profonde et la sculpture à blocage mord dans la neige avec plus de vigueur.

Le pneu d’hiver présente des avantages sur le plan de la sécurité par rapport à un pneu quatre saisons. Le freinage sur la glace est meilleur. Dans les essais comparés réalisés à 50km/heure, les meilleurs pneus d’hiver ont gagné de 30 à 60 pieds en distance de freinage par rapport aux pneus quatre saisons. Le rendement est meilleur dans la neige profonde et la neige fondante. Vous risquez moins de rester pris dans une place de stationnement ou d’être incapable de démarrer dans une pente raide. Avec le temps, les avantages deviennent plus évidents lorsque le pneu quatre saisons commence à se comporter comme la proverbiale pelure de banane.

Les inconvénients des pneus d’hiver sont le coût supplémentaire et les tracas liés à l’entreposage des pneus et au changement des pneus deux fois par année.

La montagne et le flocon de neige: un symbole qui en dit long

L'Association canadienne de l'industrie du caoutchouc et son équivalent américain ont élaboré un nouveau standard plus strict de traction sur surface enneigée pour les pneus d'hiver. Il a été implanté durant l'hiver 2001-2002. Les pneus qui rencontrent ce standard portent, sur leurs flancs, un petit symbole qui illustre un flocon de neige sur une montagne en arrière-plan. La conformité d'un pneu d'hiver à cette norme est évaluée en effectuant un essai standardisé sur une surface de neige durcie; seuls les pneus qui se méritent un indice de traction supérieur à 110 (par rapport à un pneu de référence dont l'indice est 100) sont jugés dignes d'afficher ce symbole. Jusqu'à maintenant, aucun pneu quatre saison n'a été capable de rencontrer ce standard.

Ce standard a été d'abord et avant tout créé en raison de l'abus fait du logo "M+S" (boue et neige) par l'industrie du pneu, pour lequel aucun norme n'a été établie. Cette absence de critère objectif a mené l'industrie à développer, avec la participation du gouvernement, un standard à la signification claire.

Est-ce que je devrais changer les roues pour l’hiver ?

L’achat de roues d’acier bon marché permet d’économiser les frais de montage et de démontage des pneus deux fois par année. Cela prévient aussi les dommage aux pneus pendant l’installation et protège les jantes en alliage fragiles qui équipent de nombreuses voitures de l’effet corrosif du sel utilisé en hiver. Les frais supplémentaires d’environ 50 $ par roue sont récupérés après trois ans par les économies réalisées à l’installation.

Les propriétaires de voitures équipées de pneus à profil bas devraient aussi songer à équiper leur voiture de pneus à profil plus haut montés sur des roues de plus faible diamètre. Les pneus d'hiver à profil bas sont moins efficaces et rendent les roues plus vulnérables à l'accumulation de neige. Pour plus d'information sur le choix de roues de plus petites dimensions, voyez la section sur les conversions moins un et moins deux de ce guide.

Évitez les roues à usages multiples vendues sur le marché des pièces de rechange, comme les roues dont le centre a été usiné (finition rugueuse). L’ajustement imprécis de ce type de roue peut faire trembler le véhicule à haute vitesse et exerce une pression excessive sur les goujons qui peuvent éventuellement fendre. Ces roues sont habituellement offertes par des détaillants indépendants (qui peuvent souvent aussi vendre des roues spécifiques à votre véhicule), mais des concessionnaires de voitures neuves en ont aussi en inventaire. Optez plutôt pour des roues conçues spécifiquement pour votre véhicule; leur coût légèrement supérieur en vaut la peine.

Les caractéristiques des pneus d’hiver

Les meilleurs pneus d’hiver offrent une adhérence supérieure à la moyenne sur la glace et dans la neige profonde et un roulement doux et confortable. La maniabilité est moins précise que celle des pneus d’été.

Les pneus d'hiver européens sont habituellement plus orientés vers 

la performance. La maniabilité est plus nette et la stabilité est meilleure à grande vitesse, mais l’adhérence sur la glace n’est pas aussi bonne.

Les pneus à gomme spongieuse obtiennent toujours du succès dans les courses sur glace, mais ne sont pas idéals pour les conducteurs agressifs: la souplesse de la gomme ne fournit pas une tenue de route sportive, le pneu étant conçu pour se déformer et offrir une bonne surface de contact avec la glace. De plus, une conduite agressive (freinage brusque, départs rapides) contribue à user prématurément les pneus. Ces pneus ne sont pas recommandés pour les véhicules à propulsion et les véhicules à 4 roues motrices à temps partiel.

Note :  Pneus Talon se fera un plaisir de répondre aux questions techniques provenant des membres de l’APA. Pour les non-membres, des frais de 15 $ par appel s’appliquent de la mi-octobre à la mi-décembre; cette somme sera soustraite d’un futur achat. (Tél : 514-337-0833)

 

Retour Info pneu