L'APA lance le Guide Autos 2013 en collaboration avec Protégez-Vous

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Mercredi, 20 mars, 2013 : L’APA lance le Guide Autos 2013 en collaboration avec Protégez-Vous

L’Association pour la protection des automobilistes lance aujourd’hui le guide Autos 2013 en collaboration avec Protégez-Vous. La 25e édition de ce guide publié à tous les printemps par Protégez-Vous contient l’information la plus complète au Canada sur la fiabilité, les offres des constructeurs, l’équipement optionnel, le financement, la location et l’équipement de sécurité. Le guide est disponible en kiosque à compter du 21 mars au prix de 9.95 $. Les abonnés du site Protégez-vous.ca peuvent y consulter les fiches d’évaluation.

En matière automobile, plusieurs choix de qualité s’offrent aux consommateurs en 2013, et les ventes de voitures neuves vont demeurer importantes au Canada. Du côté des voitures de luxe, la rivalité entre Mercedes-Benz et BMW a déclenché une guerre des prix entre les deux constructeurs, guerre qui favorise de très faibles versements de location pour certains modèles de luxe. Jusqu`à maintenant, Audi, la marque de prestige la plus convoitée au Québec ne s’est pas encore lancée dans la mêlée. L’APA prévoit que la compétition dans ce segment du marché mènera éventuellement tous les gros joueurs à offrir de faibles versements de location pour leurs modèles les plus populaires. L’APA prévoit aussi que les ventes de voitures de luxe et de VUS compteront pour une plus grande part du marché l’an prochain, principalement à cause des ventes dans l’Ouest du Canada et en Ontario.

Le leurre de l’économie d’essence

L’APA rapporte que les chiffres officiels de consommation d’essence deviennent moins fiables. Un bon nombre des consommateurs savent que les cotes calculées selon la méthode du gouvernement fédéral sont optimistes et ne représentent pas la consommation réelle des véhicules en conduite normale. Cependant, le président de l’APA, George Iny, explique : « les cotes pour certains des véhicules redessinés relèvent presque de la fantaisie. Les constructeurs et les concessionnaires vantent des chiffres alléchants dans leur publicité et dans leurs salles de montre, mais une fois la voiture achetée, la réalité est fort différente ». Des consommateurs ont rapporté à l’APA qu’après l’achat du véhicule, le département de service du concessionnaire a ajouté environ 3 l/100 km au chiffre citée dans la salle de montre avant la vente!

Au cours de ses plus récents essais routiers, l’APA a découvert que la consommation d’essence en conduite réelle des moteurs « Ecoboost » offerts dans la berline Ford Fusion et le VUS Ford Escape ne correspond pas à ce que le constructeur annonce. Par ailleurs la consommation réelle de la Fusion équipée du moteur Ecoboost 1,6L s’est avérée moins « Eco » lors d’un essai comparatif que son équivalent pourvu du moteur de base de 2,5L. Quand c’est possible, l’APA suggère aux consommateurs de choisir le moteur de base de plus grosse cylindrée à son équivalent Ecoboost. L’hybride C-Max de Ford est un excellent véhicule, mais sa consommation d’essence est encore une fois beaucoup plus élevée que sa cote officielle de 4.1 l/100 km. L’APA constate un phénomène similaire chez d’autres constructeurs lors du lancement de modèles redessinés. La Mazda 6 2014 redessinée livrée avec un moteur 4 cylindres avec une cote officielle de seulement 5,7l/100 km sur autoroute a consommé presque le double en conduite mixte réelle.

Pas de miracle

L’APA rapporte que même si les consommateurs se disent préoccupés par l’impact de leur choix sur l’environnement, ils achètent des VUS en nombre record. « C’est un véritable paradoxe, » affirme George Iny. L’APA affirme que, jusqu’à un certain point, le public est berné par la promesse d’une consommation d’essence sur autoroute exceptionnellement basse pour les véhicules neufs. Avec sa carrosserie à hayon pratique, un VUS est confortable et possède des aptitudes fort attrayantes pour la conduite en hiver, mais il est impossible que sa consommation d’essence s’approche de celle d’une voiture économique, même si le concessionnaire et le constructeur disent que c’est le cas. Alors qu’on promet aux consommateurs une consommation d’essence de 6 à 8 l/100 km sur autoroute, un VUS compact ou intermédiaire consommera plus, probablement de 11 à 13 l/100 km en conduite mixte typique.

Le choix d’un véhicule neuf a un impact important sur la consommation d’énergie – plus que l’entretien du véhicule ou une conduite plus économique, qui peuvent diminuer la consommation de tout au plus 10%. Selon l’APA, la solution pour les acheteurs de véhicules neufs est de s’en tenir à une voiture compacte ou à une petite fourgonnette, qui offrent la meilleure combinaison de valeur, confort et économie pour la plupart des consommateurs. Les acheteurs au budget plus important qui donnent priorité à l’économie d’essence peuvent considérer la Toyota Camry hybride et la Toyota Prius (non rechargeable), ou encore un modèle diesel de Volkswagen pour ceux qui sont prêts à vivre avec ses coûts d’entretien plus élevés. Tous ces véhicules offrent une consommation d’essence beaucoup plus basse qu’un VUS de prix comparable.

Les consommateurs ont enfin l’embarras du choix, mais devront accepter une consommation d’essence qui sera probablement plus importante s’ils abandonnent le segment des petites voitures, même si on leur promet un rendement économique. Le guide Autos 2013 et les outils pour acheteurs uniques de l’APA aideront les consommateurs à acheter le bon véhicule au bon prix.

Renseignements : George Iny, Pierre-Olivier Millette, Antoinette Greco

Association pour la protection des automobilistes (APA)

Tél. médias: (514) 273-5149

apamontreal@apa.ca ; www.apa.ca
 

 



<< RETOURNER