Concessionnaires pris en flagrant délit : Les résultats de l'enquête nationale de l'APA sur les pratiques de vente des concessionnaires - janvier 2000

Nouvelles Concessionnaires pris en flagrant délit : Les résultats de l`enquête nationale de l`APA sur les pratiques de vente des concessionnaires

janvier 2000

L’Association pour la protection des automobilistes a présenté les résultats de son enquête la plus récente aujourd’hui. Le rapport sur l’enquête, qui était subventionnée par Industrie Canada, a été diffusé dans l’émission W FIVE au réseau CTV le mardi 25 janvier. Les recherchistes de l`APA, qui se faisaient passer pour des consommateurs, ont visité cinq villes pour acheter des véhicules. D`après le président de l`APA, Monsieur George Iny, le classement général de la satisfaction du consommateur a diminué cette année car 60 % des concessionnaires ont échoué. Ce sont les pires résultats depuis que l`Association a commencé ses enquêtes nationales il y a trois ans.

L`APA dit que les pratiques trompeuses commencent souvent avant même que le consommateur se rende chez le concessionnaire. Dans plusieurs cas, la publicité de ces derniers omet des renseignements importants, les prix sont plus élevés que ceux qui sont annoncés ou bien les véhicules annoncés ne sont simplement pas disponibles.

Les «consommateurs» de l`APA ont appris à être très prudents avec les véhicules neufs qui comptent du kilométrage. Les acheteurs se sont souvent fait dire que ces véhicules sont « conduits par des cadres supérieurs », ce qui semble bizarre, mentionne Iny, parce que « les cadres supérieurs ne conduisent généralement pas les véhicules économiques que nos consommateurs achètent. » Ces véhicules sont souvent des véhicules de location journalière.

Les frais d`administration des concessionnaires de Vancouver et de Toronto sont souvent excessifs, dit l`APA. Au Québec, les concessionnaires incluent à juste titre ces coûts dans le prix du véhicule. À Vancouver, le total des frais d`administration peut atteindre 395 $.

Les marques ne sont pas toutes identiques

L`année dernière, l`APA a ajouté Hyundai à la liste des concessions visitées. M. Iny a dit que les résultats de Hyundai ont été extrêmement décevants. Plus de la moitié des concessionnaires visités n`avaient pas les modèles de base promis dans la publicité. Quant aux quelques-uns qui en avaient, des frais supplémentaires étaient au menu, ce qui faisait en sorte que le taux de 169 $/mois était introuvable. La plupart des concessionnaires Hyundai ne divulguaient pas tous les frais d’administration dans leurs calculs. Ford continue sa tradition de pratiques «prédatrices» dans les salles de vente. Même si plus de concessionnaires Ford ont réussi l`examen cette année, M. Iny dit que ceux qui ont échoué sont des véritables «fosses aux lions».

Saturn continue d’être l`environnement le plus convivial grâce à ses prix fixes. Les performances de vente sont comparables d`une concession à l`autre et les prix sont relativement faciles à obtenir.

Quelques bonnes nouvelles

Il y a quelques bons points dans l`enquête de cette année. Les fabricants ont considérablement nettoyé leurs annonces sur la location. L’information est beaucoup plus facile à obtenir sur les annonces et la majorité des concessionnaires sont capables de nous communiquer les prix de location avant de signer le contrat. Malheureusement, l’information fournie par les concessionnaires est souvent biaisée ou des frais additionnels se glissent. Comme dans les premières enquêtes, il y a quelques vendeurs qui se distinguent avantageusement des autres, mais il y en a eu moins que par les années passées. Parmi eux, Lloyd Wood de Tower Chrysler à Calgary, a donné une démonstration complète du véhicule et des prix, dans un environnement sans pression.

Vancouver

L`APA dit que Vancouver est l`endroit le plus risqué au Canada pour acheter un nouveau véhicule; huit des dix concessionnaires visités ont échoué. Ils publient des annonces exécrables, ont des pratiques de vente inconcevables et exigent les frais administratifs les plus élevés. À Zephyr Lincoln Mercury, le Windstar annoncé à 24 999 $ pour les Jeux panaméricains était tout vendu un mois avant l`annonce! À Regency Mazda, le directeur des ventes a dit aux consommateurs de l`APA que s’ils n`achetaient pas le jour même, il serait inutile de donner le prix. À Lawson Oates Chrysler, les consommateurs ont appris qu`ils devaient débourser 300 $ pour des frais de «réputation», imposés par Chrysler pour vérifier le crédit - en réalité, Chrysler n’exige pas de frais avant d`approuver un prêt.

Calgary

Le taux de satisfaction a diminué à Calgary cette année car cinq des huit concessionnaires ont échoué cette année. Le problème semble être les annonces trompeuses. Chez Precision Hyundai, il n`y avait pas d`Accent annoncée à 149 $/mois. L`aubaine de Sunridge Mazda à 99 $/mois n`en était pas une du tout. Après les six premiers mois, les versements grimpaient à 300 $/mois et le prix total était plus élevé que celui des autres promotions de Mazda.

Toronto

La situation de Toronto était partagée, dit l’APA. «Après avoir promis de nettoyer leurs pratiques publicitaires l`année passée», dit M. Iny, «les concessionnaires patinent dans les salles de vente.» Trillium Pontiac Buick n`avait aucun coupé Sunfire au prix annoncé, seulement les berlines moins chères. L`APA fut surprise d`apprendre que des frais de 100 $ étaient exigés pour le marquage obligatoire des véhicules GM neufs et d’occasion. Deux des trois concessionnaires Hyundai n`avaient pas de prix de détail suggéré sur les véhicules et le troisième a oublié de nous mentionner les frais de crédit et d`administration qui atteignaient 535 $. L`APA dit que l`industrie en Ontario a des codes de bonne conduite bien conçus, mais qu’ils ont besoin d`être appliqués plus sévèrement.

Montréal et Québec

Six concessionnaires sur onze ont échoué. Comme les années passées, Québec s`avère le meilleur endroit pour acheter un véhicule. Au total, quatre des six concessions ont réussi. Ces concessionnaires sont plus performants pour plusieurs raisons. Il y avait moins de pression à la vente et personne ne demandait d’engagement (numéro de carte de crédit par exemple) avant de donner un prix. Les vendeurs sont plus portés à donner des renseignements réalistes sur les avantages et les désavantages d`une location. En plus, les frais d`administration étaient quasi inexistants.

Ce que vous pouvez faire

L`APA vous suggère d’apporter une copie de l`annonce chez le concessionnaire et de demander le véhicule annoncé. S’ils ne l`offrent pas ou l`offrent à un prix plus élevé, l`APA vous suggère de quitter immédiatement les lieux pour aller chez un concurrent et demander d`égaliser le prix. Il est possible qu’ils aient perdu des ventes à cause de ces annonces et qu`ils vont travailler fort pour vous donner le prix annoncé. Une autre possibilité est d`utiliser un service d`achat de véhicule neuf ou un agent dans Internet pour vous aider à vous retrouver dans les prix. L`APA dit avoir trouvé peu de preuves qu`un véritable nettoyage des pratiques de vente a été fait. L`APA précise que les abus sont courants et qu`ils ne peuvent être blâmés seulement sur quelques vendeurs malhonnêtes.

Tableau de satisfaction du consommateur

Ville Visitée Concessionnaire Visité Réussi Échoué Notes
Vancouver 10 2 8  
Calgary 8 3 5  
Toronto 12 4 8  
Montréal 11 5 6  
Québec 6 4 2  

Total

45 18 27 60% ÉCHOUÉ


<< RETOURNER